Rocket League

Sortie le July 7, 2015 Action, Sport Un joueur Coopération Multijoueur

Développeur
Psyonix
Éditeur
Psyonix
Cette description peut être incomplète, vous pouvez participer en l'ameliorant - Il faut vous connecter pour la modifier
Rocket League est un jeu de sport développé par Psyonix, sorti en juillet 2015 sur PC et sur PlayStation 4 et en février 2016 sur Xbox One.

Jeu de d'action et de sport, Rocket League vous plonge dans dans des matchs d'arène où votre but sera de marquer des buts. Vous pourrez mettre au point différentes tactiques, soit éviter les attaques des joueurs ennemis pour aller marquer, soit démolir la défense. 

Tire de jeuxvideo.com

Signaler

Retour
Les contributeurs : Arconya

Version 0.01 - Dernière modification le 04/08/2016 à 16:55.

Wiki 30 créé le 16/06/2016 à 04:19
  • Version 0.01 modifiée le 04/08/2016 à 16:55 par Arconya Voir
  • Rocket League, la simplicité diablement efficace
    Sortit en juillet 2015(le 7 pour être plus précis) sur PC, PS4 (et gracieusement offert par Sony dans le cadre de son programme PlayStation plus pour le mois de juillet 2015), et le 17 février 2016 pour sur la console de Microsoft, il s’agit d’un jeu assez atypique consistant à taper dans une balle à 2 3 ou 4 joueurs par équipe, le tout au volant d’une voiture téléguidée. Le but est simple : marquer plus de buts...

    Sortit en juillet 2015(le 7 pour être plus précis) sur PC, PS4 (et gracieusement offert par Sony dans le cadre de son programme PlayStation plus pour le mois de juillet 2015), et le 17 février 2016 pour sur la console de Microsoft, il s’agit d’un jeu assez atypique consistant à taper dans une balle à 2 3 ou 4 joueurs par équipe, le tout au volant d’une voiture téléguidée. Le but est simple : marquer plus de buts que l’adversaire, que ça soit contre des bots ou en multijoueur sur internet (et également, assez rare pour être souligné sur les consoles nouvelles générations, en écran partagé).

    Le menu principal du jeu

    Les modes de jeux disponibles

    • Le mode saison sous forme de mini championnat contre des bots, pour vous permettre de prendre le jeu en main correctement ;
    • Le mode exhibition pour jouer un match rapide contre les bots ;
    • Le mode en ligne, permettant de s’affronter à 2v2, 3,3 et 4v4 en amical ou 2v2 et 3v3 dans des parties classées. Le mode classé vous permettra de recevoir des récompenses pour décorer votre véhicule, en fonction de votre classement en fin de saison (généralement tous les 6 mois environs).  Un matchmacking terriblement efficace se chargera de vous trouver des adversaires sur internet, et vous permettra même de rencontrer des joueurs d’autres plateformes ;
    • Un mode entrainement relativement bien pensé, regroupant toute une série de tutoriels comme la défense, l’attaque ou le jeu aérien ;
    • Un mode mutadors directement inspiré d’Unreal Tournament qui vous permet de complètement modifier votre expérience de jeu et de jouer notamment avec un ballon géant ou carré.

    Et à part ça ?

    Au-delà des modes de jeux, Rocket League permet de complètement personnaliser son véhicule. Le châssis (le corps de la voiture), les roues, la couleur, les vinyles, le toit de la voiture, l’antenne, tout y passe. Sans compter que les différents DLC permettent d’encore plus personnaliser sa voiture et même d’avoir la chance de conduire une Batmobile ou une Delorean (oui celle de Retour vers le Futur).

    Beaucoup de personnalisations sont disponibles

    Et niveau terrain ? c’est toujours le même ?

    Détrompez-vous, il existe une multitude de terrains sur le jeu

    • Mannfield (un stade de football classique) et sa variante Mannfield tempête ;
    • DFH Stadium (un stade de football futuriste) ;
    • Urban Central (un stade de foot de rue, un peu underground) ;
    • Parc de Beckwith (ressemble à un terrain de foot d’entrainement) avec sa variante tempête et minuit ;
    • Utopia Coliseum (un stade ressemblant à un parc grecque de l’antiquité) ;
    • Jour de neige (un stade recouvert de neige ou la particularité du terrain c’est que le ballon est transformé en palet de hockey) ;
    • NBA (la map est un terrain de basket et les buts sont des paniers de basket, en hauteur) ;
    • Tokyo (une map se déroulant dans le centre-ville de Tokyo) ;
    • Mad Max (inspiré du film du même nom, cette map se déroule dans le désert) ;
    • Rocket lab (des maps expérimentales destinées à être ajoutée dans le jeu plus tard).

    La map Tokyo, une des nombreuses maps du jeu

    Conclusions

    Rocket League est un excellent jeu multi joueurs, idéal pour jouer avec vos amis sur internet ou en écran partagé, vous êtes sûr de passer un excellent moment de rigolade (ou de frustration face à la maladresse de vos coéquipiers…ou la vôtre). Très facile à prendre en main mais très compliqué à maitriser, nul doute que Rocket League vous tiendra en haleine de nombreux mois voire années, grâce à son concept terriblement simple mais addictif.

    Les plus :

    • Facile et efficace ;
    • Atypique ;
    • Simple ;
    • Graphiquement très joli sur PC et consoles ;
    • Online très efficace ;
    • Beaucoup d’environnements différents.

    Les moins :

    • Beaucoup de DLC payants pour obtenir de nouvelles personnalisations ;

     

    Lire la suite
    Pas encore de opinions. :(
    Cette description peut être incomplète, vous pouvez participer en l'ameliorant - Il faut vous connecter pour la modifier
    Pas de guide
    Retour
    Les contributeurs :
    Rocket League Guide 15 créé le 16/06/2016 à 04:19
    Pas encore d'astuces. :(
    Prochains LIVES